Belem quand tu nous tiens !

Il est là. Il est revenu. Le Belem a remonté la Seine pour venir fêter ses 120 ans avec les rouennais.

J’étais sur les bords de Seine quand il est arrivé et bien sûr j’ai pris des photos mais je n’étais pas la seule.

Le Belem remontant la Seine au passage de la Bouille

Le Belem remontant la Seine au passage de la Bouille le 20 avril 2016.

quotidien

Un petit tour dans les ventes aux enchères

Dimanche, j’ai vendu ma table à gibier et les bergères de maman.Petit coup de cœur mais en même temps on ne peut pas tout garder toujours. Ce qui est dur, c’est de voir le prix ridicule auquel partent des choses qui, autrefois, avaient une certaine valeur. 50 euros pour une armoire Normande en parfait état … évidemment face à Ikéa y’a pas photo. Mais allez déménager un placard Ikéa plus de deux fois et vous comprendrez votre douleur ! Un tableau de Mane-Katz, par contre, s’est envolé via le téléphone, tout en suspens 42500 euros ! Si on aime un portait de musiciens tout rouge …

quotidien

Le Guide pédestre des Andelys est dans les kiosques

Ouf, accouchement difficile.
Après bien des allez-retours, des photos révisées, des coquilles corrigées, des batailles de mots et des échanges de noms d’oiseaux. Les éditions des falaises nous ont livré le bébé. L’association des Amis des sites Andelysiens s’occupent de la distribution aux Andelys et eux s’occupent de la vente sur le reste du monde.
Notre bébé est bilingue, avec des cartes postales comme des photos. je suis sure que nous avons oublié de mettre au crédit de certains ce qu’ils nous avaient apporté mais tant pis. Tout peut toujours s’améliorer mais une fois que cela a été décidé il faut se lancer.

10€ l’exemplaire pour faire un tour à pied suivant un certain circuit qui nous mène du grand au petit Andely. Le matin du dépôt en librairie les stocks étaient déjà épuisés comme quoi …

Ceci dit si on ne sait pas qui peut l’acheter pour vous aux Andelys. Le site des Editions des falaises vient de le mettre en ligne.

 

métier,Voyages,quotidien

En direct de Goha

Aujourd’hui levée à 2h30 pour être sur le pied de guerre à 3h.
Traduction de texte pour le RAC, les copains sont à Goha, la conférence sur les réduction d’impact sur le climat – enfin ils essayent.
Intéressant d’être en direct sur l’information mais comme c’est un peu tôt je ne suis pas très fraiche. J’ai travaillé sur les fossiles (jeu  de mot avec fuel et ancien) le prix du mauvais élève. Malheureusement l’idée était de faire une petite chanson et je n’ai pas trouvé l’inspiration. J’espère qu’ils auront plus de fit à Goha.
Ce que je regrette aussi tant qu’à faire c’est de ne pas pouvoir lire tous les textes tout de suite. je ne reçois que ceux que je vais traduire (et c’est déjà beaucoup !)

métier,quotidien